Aller au contenu

La Chicha pendant les vacances, une bonne idée?

La chicha, pipe à eau, narguilé ou hookah peut importe comment elle s’appelle peut s’inviter dans vos valises pendant vos vacances. On peut être tenté par ses jolies couleurs, ses parfums et son côté exotique. Un souvenir à ramener?

Savez vous que la chicha est très toxique?

Les mixtures utilisées dans la douille (partie haute de la chicha) sont un mélange de feuilles de tabac, de miel, de sucre et de parfums. La chicha est socialement mieux perçue que la cigarette par son côté convivial, festif et attire beaucoup de jeunes. Pourtant le danger est bien réel.

La nicotine est diluée dans l’eau mais comme les volumes inhalés sont beaucoup plus importants lors d’une séance de chicha que quand on fume une cigarette, le taux absorbé correspond au taux de nicotine de 10 cigarettes en une fois.

Les goudrons sont beaucoup plus concentrés que dans une cigarette « classique » (production de 10 à 100x plus élevée) et ils dépassent de 30% les valeurs autorisées.

Le taux de monoxyde de carbone (CO) augmente de 30/35 ppm après une séance de chicha, ce gaz incolore, inodore très dangereux pour la santé est dégagé lors de la combustion. Les taux acceptés sont entre 0/5 pour un non fumeur et l’exposition à des gaz d’échappement peut faire monter ce taux jusqu’à 10ppm. Au delà de 30 ppm il y a risque d’intoxication grave, les pompiers utilisent un masque spécial lors de leur intervention pour se protéger…passé 30ppm. Une séance de chicha correspond à 30 cigarettes du point de vue du monoxyde de carbone. Sans parler des personnes dans la pièce qui ne fument pas mais qui ont une augmentation de 7 ppm après seulement une heure d’exposition.

Les métaux lourds comme le Nickel, le Plomb, le Cobalt sont également beaucoup plus concentrés par rapport à la cigarette.

L’eau utilisée avec la chicha permet de diminuer la température et permet d’augmenter les volumes inhalés, ce qui augmente le temps d’exposition. De plus les particules inhalées sont plus petites et vont pénétrer plus loin dans les poumons et créer plus de dégâts.

On peut donc résumer qu’une seule séance de chicha correspond à l’exposition de 10 à 30 cigarettes pour la personne qui fume.

Les effets sur la santé sont nombreux, risques cardiovasculaires (augmentation de la tension artérielle, risque augmenté d’infarctus…), sur le système respiratoire (BPCO, asthme…), cancers (poumons, bouche…), problèmes dentaires, de fertilité diminuée chez les hommes consommateurs et bien d’autres.

La chicha n’est pas la bonne idée des vacances!

Sources: FARES (Formation en tabacologie, Dr Pierre Nys)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *