Aller au contenu

Tabac: ennemi numéro 1 en cardiologie

La production de monoxyde de carbone (CO) est le principal responsable de cette action sur notre système cardiovasculaire.

Ce gaz se retrouve entre autres dans la fumée de tabac. Ce monoxyde de carbone va se fixer sur les globules rouges à la place de l’oxygène ce qui entraîne un épaississement du sang.


Quelques exemples des effets dangereux ⚠️ du tabac

  • diminution de l’oxygène dans le sang, origine de l’essoufflement et de l’altération du fonctionnement des muscles
  • dégâts au niveau des artères (spasmes mortels)
  • augmentation de l’épaisseur du sang avec risques de formation de caillots, risques d’infarctus, de phlébites et d’accidents vasculaires cérébraux
  • inflammation des vaisseaux sanguins(caillots)
  • diminution du bon cholestérol (protection du système cardiovasculaire)

C’est pourquoi le sevrage tabagique est la solution pour permettre à votre coeur et votre système cardiovasculaire de bien fonctionner.

!!Bonne nouvelle cependant, après 20 minutes d’arrêt du tabac la pression sanguine, la fréquence cardiaque et la circulation périphérique s’améliorent.
Après 24 heures les risques de crise cardiaque commencent déjà à diminuer.
Après 1 an le risque d’infarctus du myocarde est réduit de moitié et le risque d’accident vasculaire cérébral rejoint celui du non-fumeur.

Merci à la Fédération Française de Cardiologie

https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/Je-dis-non-au-tabac/les-mefaits-du-tabac-sur-le-coeur-et-les-vaisseaux

3 commentaires sur “Tabac: ennemi numéro 1 en cardiologie”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *